Chronologie de la Foi bahá'íe

La chronologie ci-dessous suit l’histoire de la Foi bahá’íe de sa naissance dans la Perse (l’Iran actuel) du mi-19ème  siècle à son émergence comme religion mondiale avec plus de cinq millions de membres venant d’à peu près toutes les nations et groupes ethniques sur terre

Les débuts de la Foi bahá’íe en Iran créent un bouleversement immense à travers le pays.  Nombre de personnes dans les centres de pouvoir se sentent menacées et considèrent que la nouvelle Foi est une hérésie à éliminer par tous les moyensCette oppression continue à ce jour.

23 mai 1844 – Siyyid Ali-Muhammad, un marchand de 25 ans de Shiraz, en Perse, annonce qu’Il a été envoyé par Dieu afin de préparer l’humanité pour un nouvel âge et l’apparition imminente d’un autre Messager encore plus grand que Lui-même. Il adopte le titre de Báb, la Porte en arabe

1844-1850 – Les enseignements religieux du Báb se propagent rapidement et sont considérés hérétiques par le clergé et le gouvernement de l ‘époque. Le Báb est emprisonné et plus de 20,000 de Ses disciples, connus comme bábis, périssent dans une série de violents massacres à travers le pays.

9 juillet 1850 – Le Báb est publiquement exécuté à Tabriz, en Perse. Quelques 10 000 citoyens sont présents pour observer l’exécution.

Les bahá’ís reconnaissent le  Báb comme étant un  Messager indépendant de Dieu et le précurseur de Bahá’u’lláh (dont le nom veut dire “Gloire de Dieu” en arabe), le Fondateur de la religion bahá’íe. à Téhéran le 12 novembre 1817, Bahá’u’lláh fait partie d’une noble famille qui remonte à la dynastie sassanide de la Perse impériale. Dans la mi-vingtaine, Il refuse une vie de prospérité et de privilèges afin de poursuivre des objectifs humanitairesBahá’u’lláaccepte très tôt la religion bábie et devient un des principaux disciples du Báb.

1852 – Bahá’u’lláh est arrêté, battu et jeté dans un donjon pestilentiel connu sous le nom de fosse noire. Pendant son séjour dans la pénombre du donjonBahá’u’lláreçoit la Révélation qu’Il est le Messager prédit par le BábBahá’u’lláh est libéré après quatre mois et exilé à Bagdad.

 
 
 
1863 – Bahá’u’lláh est banni une deuxième fois vers Constantinople (Istanbul). À la veille de Son départ de Bagdad , Bahá’u’lláh annonce qu’Il est le Messager tant attendu de Dieu promis par le Báb. À partir de ce moment, la religion est connue comme la Foi bahá’íe. Les bahá’ís reconnaissent Bahá’u’lláh comme étant le plus récent d’une lignée de Messagers de Dieu qui inclue Abraham, Moise, Krishna, BouddhaZoroastre, le Christ, Muhammad et le Báb.

1863-1892 – Bahá’u’lláh révèle de nombreux volumes d’Écritures sacrées, qui présentent Ses Enseignements, répondent  à de difficiles  questions théologiques et établissent les lois et institutions de Sa FoiBahá’u’lláest une  figure religieuse mondiale unique en ce qu’Il produit par écrit le modèle de la structure future de l’organisation de Sa Foi.  Il écrit aussi des lettres aux Rois et Souverains de Son temps, les informant de l’avènement de Sa Révélation.

1868 – Bahá’u’lláh arrive en Terre Sainte avec environs 70 membres de sa famille et des disciples, condamné par les autorités ottomanes à l’incarcération perpétuelle dans la colonie pénale d’Acre. L’ordre d’une détention stricte n’est jamais annulé mais, à cause de la reconnaissance grandissante de l’éminence de Son caractère, Il déménage éventuellement à l’extérieur des mur de la vieille cité d’Acre à un domaine à proximité appelé Bahji.

29 mai 1892 – Bahá’u’lláh décède et est enterré à Bahji.  Pour les bahá’ís, Son Tombeau est l’endroit le plus saint sur terre et un lieu de pèlerinage. Selon Ses instructions, le centre spirituel et administratif de Sa Foi est fixé de façon permanente dans la région de Haifa/Akka.

Pour la première fois de l’histoire, le fondateur d’une religion mondiale laisse un testament écrit. Celui de Bahá’u’llánomme Son Fils aîné, `Abdu’l-Bahá (1844-1921), à la tête de la Foi et Le désigne comme interprète autorisé de Ses Enseignements. Le nom `Abdu’l-Bahá veut dire “Serviteur de Bahá.”

1893 – La première mention publique de la Foi bahá’íe en Amérique du Nord est faite au Parlement mondial des Religions tenu à Chicago.

9 juillet 1907 – L’Assemblée des bahá’ís de Chicago  est incorporée, devenant la première communauté locale bahá’íe dans le monde à obtenir un statut légal. La communauté bahá’íe américaine, avec environs  1000 membres à l‘époque, commence à construire la première Maison d’adoration dans l’occident au bord du lac Michigan.

1911-1913 – Suite à la Révolution des Jeunes turcsl’emprisonnement de ‘Abdu’l-Bahá sous les Ottomans se termine. Il voyage alors à travers l’Europe et l’Amérique du Nord pour encourager les communautés  bahá’íes naissantes et proclamer les enseignements de Bahá’u’lláh au grand public.

1921 – ‘Abdu’l-Bahá décède, laissant un testament désignant Son petit-fils le plus âgé, Shoghi Effendi (1896-1957), comme Son successeur et lui conférant le titre de Gardien de la Foi bahá’íe.

1927 – L’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís des États-unis et du Canada est incorporée, Sa chartre, le Declaration of Trust and By-Laws (déclaration des statuts et réglements), sert par la suite comme modèle à plus de 180 Assemblées spirituelles nationales à travers le monde.

1953 – La Maison d’adoration bahá’íe de Wilmette, en Illinois, est dédiée comme lieu de dévotion publique.

1957 – Shoghi Effendi décède. Durant son ministère, la Foi se répand à travers le monde et ses institutions administratives locales et  nationales sont établies. Le Gardien a traduit les Écritures bahá’íes de l’arabe et du persan vers l’anglais, a écrit plusieurs travaux majeurs, a entretenu une correspondance volumineuse et a donné une grande impulsion au développement du Centre mondial bahá’í à Haïfa. À la suite du décès de Shoghi Effendi en 1957,  la lignée des chefs héréditaires de la Foi bahá’íe s’éteint

1963 – Suivant les instructions de Bahá’u’lláh, les bahá’ís élisent la première Maison universelle de Justice,  le corps dirigeant mondial de la Foi  bahá’íe. L’élection de la Maison universelle de Justice se fait tous les cinq ans.  Dotée par Bahá’u’lláh de l’autorité de légiférer sur tous les sujets, qui n’ont pas été traités spécifiquement dans les Écrits bahá’ís, la Maison universelle de Justice garde la communauté bahá’íe unie et réceptive aux besoins et conditions d’un monde en évolution.
 
Aujourd’hui – La communauté bahá’íe compte aujourd’hui plus de cinq millions de membres de plus de  2000  origines ethniques et  culturelles.  Les communautés bahá’íes sont établies dans plus de 230 pays et territoires dépendants avec des institutions administratives nationales élues dans plus de 182 pays.

La Foi bahá’íe est une  religion monothéiste indépendante avec ses propres écritures sacrées, ses propres lois, calendrier et Jours saints. Elle n’a pas de clergé  et ses affaires sont administrées par des conseils gouvernants librement élus qui opèrent aux niveaux local, national et international. 

 

Heures d'ouverture

 

La librairie est fermé temporairement. Svp contactez Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour achats de livre et informations.

 

 

Le centre bahá'í

 

177, av des Pins E
Montréal, QC H2W 1N9
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone: 514-849-0753

Cliquez ici pour les heures d'ouverture et la carte

 

 

Le Sanctuaire bahá'í

 

1548, av des Pins O, Montreal
Téléphone: 514-939-2262

Cliquez ici pour les heures d'ouverture et la carte

 

S5 Box

Connexion

Inscription