Nouvelles

Les graines semées ces sept dernières années dans un quartier de Montréal ont porté fruit alors que ceux qui travaillent dans cette population célébraient la naissance de Bahá’u’lláh.

Le processus de construction communautaire entrepris par les bahá’ís dans le quartier Côte-des-Neiges a commencé en 2010. Une vingtaine de personnes y vivent et y servent présentement, ce qui inclut des bahá’ís et d’autres membres de la collectivité, et ils ont planifié ensemble la célébration de la naissance de Bahá’u’lláh.

Cette fête était le point culminant de semaines d’efforts pour visiter les habitants du quartier, principalement les jeunes et leurs parents, et explorer avec eux l’importance du message de Bahá’u’lláh. Chacun des jeunes a proposé des idées sur la forme que leur contribution pourrait prendre : créer des affiches pour la fête, accueillir les invités, rédiger des discours expliquant l’influence que les enseignements de Bahá’u’lláh ont eu sur leur vie ou lire des prières à la célébration. Les adultes de la communauté ont, pour leur part, préparé des repas, conduit les enfants à la fête et décoré la salle.

Environ 130 personnes sont venues à la fête, dont 70 amis de la Foi. La célébration a été extrêmement joyeuse et émouvante. Les brèves allocutions sur l’influence de Bahá’u’lláh ont ému certaines personnes aux larmes.

Dans sa brève allocution, un jeune de treize ans a affirmé : « Notre groupe de préjeunes m’a aidé à réfléchir au sens de la vie; par exemple : quel est notre but sur terre? Il m’a aidé à établir ma propre identité — à savoir qui je suis et comment je devrais me comporter envers les autres. Il m’a aidé à développer la capacité de servir la société et de travailler avec d’autres pour la servir […] et m’a enseigné l’importance d’une amitié véritable. »

On a présenté une partie du film Lumière du monde et le programme s’est terminé par une danse sur de la musique de diverses régions du monde, en hommage à la diversité de la population du quartier.

Une fois les célébrations du bicentenaire passées, les amis ont adopté le projet d’élargir le programme d’éducation en lançant de nouveaux cercles d’étude, de nouvelles classes d’enfants et de nouveaux groupes de préjeunes, tout en accompagnant les amis qui se lèvent pour servir comme enseignants ou animateurs. Ils ont fixé les dates d’un programme intensif pour les préjeunes et d’une fête pour les enfants et ont entamé leur planification.

– Aayah Amir

S5 Box

Connexion

Inscription